previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
Sa vie son oeuvre
Articles
Archives
Image du jour
0
La lettre impériale, rédigée par Louis II : "Votre Altesse toute puissante ! Bienveillant frère et cousin ! Après l'entrée de l'Allemagne du Sud dans l'alliance constitutionnelle, les droits de présidence de Votre Majesté s'étendront sur tous les Etats allemands. J'ai consenti à leur concentration dans une seule main dans la conviction que cela correspond aux intérêts communs de la patrie allemande et de ses princes alliés, mais aussi dans la ferme expectative que les droits qui, selon la Constitution, reviennent à la présidence fédérale du fait de la restauration d'un Empire allemand et de la dignité impériale, seront exercés par Votre Majesté en vertu de l'union de ses princes au nom de toute la patrie allemande. J'ai, par conséquent, proposé aux princes allemands de se joindre à moi pour inciter Votre Majesté à associer à l'exercice des droits de la présidence fédérale le titre d'Empereur allemand. Dès que Votre Majesté et les princes alliés m'auront fait connaître leur volonté, je chargerai mon gouvernement de faire le nécessaire pour établir les conventions correspondantes. Avec l'assurance de ma plus haute considération et amitié, je reste le bienveillant cousin, frère et neveu de Votre Majesté. Louis. Hohenschwangau, le 30 novembre 1870."

WIR SIND BAYERN !

WIR SIND MÜNCHEN !

WIR SIND BAYERN !

IMMER WIRD FRANKREICH AN DER SEITE DER BAYERN SEIN…

LOVE, STRONGNESS AND HOPE.

Afficher l'image d'origine

4 réponses à WIR SIND BAYERN !

  • Merci encore pour votre indéfectible soutien…
    Amitiés.

  • Merci monsieur pour vos commentaires toujours aussi éclairés et sensibles…Bien à vous.

  • Merci pour la qualité du site Louis2deBavière : un enchantement de découvrir la Vérité Historique concernant Louis II dont la « réputation » est toujours si galvaudée !

  • Oui ! » nous sommes Munich » ! Oui ! » nous sommes Bavarois » ! Louis II de Bavière, Roi éclairé, Prince de la Paix et de l’Amour sublimé aurait été tout autant « Français » vis à vis des horreurs qui ont frappé notre pays. Comme il l’a été au moment de la guerre de 1870 qui a violé définitivement l’intégrité de son pouvoir et de la Monarchie : Herrenchiemsee sera une « cathédrale votive » à la mémoire de Louis XIV, de la symbolique et de « l’esprit » de la Monarchie et de la France.
    Louis II avait anticipé, grâce à son génie et sa sensibilité « hors norme », ce vers quoi conduirait les folies meurtrières de « l’homme » : l’enfer de la guerre de 1914-1918 et l’anéantissement des règnes européens.
    Louis II haïssait toute forme de violence, les armes, la guerre, la chasse…
    L’esprit de conquête lui était totalement étranger ! Une grande sagesse dont nous aurions grand besoin aujourd’hui, à l’échelle du monde entier !