Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider
Sa vie son oeuvre

Schachen, et autres refuges de montagne

Son oeuvre

Chapitre 5

Schachen, et autres refuges de montagne

schachen

Chalet du Schachen dans le massif du Wetterstein


Pour le roi solitaire, les refuges de montagne ont toujours constitué des endroits de retraite privilégiés. Pour la plupart héritées de son père, ces petites cabanes, au confort souvent rustique, sont au nombre d’une douzaine. Aujourd’hui, certaines d’entre elles subsistent comme celle du Hochkopf, prêtée à Wagner à l’occasion, celle du Pürschling, du Kenzen, du Tegelberg, du Soiern, de la Bleckenau, et en particulier celle du Schachen, édifiée en 1869-70 à une hauteur de 1866 mètres. Non loin de Garmisch, ce refuge, mi alpin mi oriental, accueillait le roi pour chacun de ses anniversaires le 25 août. A cette occasion, la population se rassemblait pour lui faire fête et lui préparer une surprise, comme par exemple un feu d’artifice.

Chaque déplacement du roi de Bavière dans l’un de ces refuges constituait une véritable expédition, au cours de laquelle le personnel devait suivre avec la multitude d’objets indispensables au séjour du roi dans ces lieux. Dans cette solitude sauvage, entouré des animaux qu’il adorait, le roi pouvait se ressourcer loin de la grisaille munichoise.

© Copyright 2015 Elisabeth Fontaine-Bachelier

1 701 réponses à Schachen, et autres refuges de montagne