Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider
Sa vie son oeuvre

Hohenschwangau, l’origine du rêve

Son oeuvre

Chapitre 1

Hohenschwangau, l’origine du rêve

hoen

Château de Hohenschwangau, gravure vers 1850


Ce mot sonne pour Louis comme un mot magique qui a bercé son enfance, sa jeunesse et même toute sa vie d’homme. Situé dans un cadre splendide entre l’Alpsee et le Säuling, à la frontière du Tyrol, ce château reconstruit jadis par son père Maximilien constitue pour Louis le langage même du rêve. On peut dire sans exagérer que cet endroit est à l’origine d’au moins sa plus grande œuvre : Neuschwanstein.

C’est grâce aux fresques peintes sur les murs que Louis apprit à connaître la légende du Saint Graal relayée par Lohengrin, le fils du gardien du talisman sacré. C’est depuis les fenêtres du salon de musique que le roi imagina, en face, un château qui soit la réponse de celui-ci, la vraie forteresse du Graal, son Montsalvat.

© Copyright 2015 Elisabeth Fontaine-Bachelier

1 652 réponses à Hohenschwangau, l’origine du rêve