previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
Sa vie son oeuvre
Articles
Archives
Image du jour
0
La lettre impériale, rédigée par Louis II : "Votre Altesse toute puissante ! Bienveillant frère et cousin ! Après l'entrée de l'Allemagne du Sud dans l'alliance constitutionnelle, les droits de présidence de Votre Majesté s'étendront sur tous les Etats allemands. J'ai consenti à leur concentration dans une seule main dans la conviction que cela correspond aux intérêts communs de la patrie allemande et de ses princes alliés, mais aussi dans la ferme expectative que les droits qui, selon la Constitution, reviennent à la présidence fédérale du fait de la restauration d'un Empire allemand et de la dignité impériale, seront exercés par Votre Majesté en vertu de l'union de ses princes au nom de toute la patrie allemande. J'ai, par conséquent, proposé aux princes allemands de se joindre à moi pour inciter Votre Majesté à associer à l'exercice des droits de la présidence fédérale le titre d'Empereur allemand. Dès que Votre Majesté et les princes alliés m'auront fait connaître leur volonté, je chargerai mon gouvernement de faire le nécessaire pour établir les conventions correspondantes. Avec l'assurance de ma plus haute considération et amitié, je reste le bienveillant cousin, frère et neveu de Votre Majesté. Louis. Hohenschwangau, le 30 novembre 1870."

Sommet du G7 et exploitation cynique de Neuschwanstein

À l’occasion du sommet du G7, la Bavière accueillera le Président François Hollande

MUNICHJune 1, 2015 /PRNewswire/ —

– Mise en lumière du château de Neuschwanstein aux couleurs du drapeau français  Le site internet http://www.welcomedahoam.com est en ligne.

– Indication: L’image est distribuée par EPA (European Pressphoto Agency) http://www.epa.eu

Les 7 et 8 juin, le monde sera convié en Bavière. Les chefs d’états et de gouvernements des pays du G7 se retrouveront au château d’Elmau pour y débattre de questions fondamentales. Le Land de Bavière y accueillera ses invités avec une attention toute particulière : du samedi 30 mai au vendredi 5 juin, le château de Neuschwanstein connu dans le monde entier, prendra chaque soir les couleurs nationales d’un invité au G7. Hier soir, la France était à l’honneur.

L’hospitalité est un maître mot en Bavière et elle sera bien visible lors de la projection « Welcome dahoam » (« Bienvenue chez nous ») à l’occasion du sommet du G7. L’illumination qui couvrait toute la façade du château était hier soir aux couleurs de laFrance. Le drapeau tricolore a illuminé pendant 30 minutes la façade du château de conte de fées du roi Louis II de Bavière.

« Nous sommes très heureux d’accueillir le président Hollande en Bavière et nous partageons également la conviction que nous avons besoin de la coopération de tous les partenaires internationaux pour garantir un avenir prospère. C’est en projetant les drapeaux sur l’un des monuments les plus connus du Land que nous souhaitons la bienvenue aux chefs d’états et de gouvernements des pays du G7 », déclare le directeur de la chancellerie du Land de Bavière, Marcel Huber. Markus Söder, ministre bavarois des finances et responsable de l’administration des châteaux bavarois (bayerische Schlösserverwaltung) conclut « Neuschwanstein est le château le plus connu au monde. L’association au G7 convient donc parfaitement. »

Depuis le 26 mai, un nouveau site internet http://www.welcomedahoam.com/fr/ est en ligne. Le site permet de découvrir de manière insolite la Bavière, ses habitants, son avenir, sa nature et ses traditions. « La Bavière est un Land ouvert sur le monde, c’est sa diversité qui fait sa force et nous comptons bien le montrer pendant le sommet », conclut le ministre Huber.

Contact presse :
Email: presse@stk.bayern.de
Phone: +49-89-2165-2407

Sourcehttp://www.lelezard.com/communique-7198522.html

Note du webmaster : On peut sincèrement déplorer l’exploitation toujours plus intense du château de Neuschwanstein, qui sert désormais de toile publicitaire en fonction des événements, alors que l’intérieur du monument se dégrade à la vitesse de la lumière sans que personne ne réagisse. Il est vrai que les restaurations d’ampleur que nécessite l’état déplorable des appartements royaux, des escaliers et des pièces attenantes contraindrait à modifier le flux toujours plus intense des visites et risquerait ainsi d’amoindrir les rentrées pécuniaires.

Note of the webmaster: we can sincerely regret the exploitation always more intense of the castle of Neuschwanstein, which serves from now on as advertising painting according to the events, while the inside of the monument degrades at the speed of light unless nobody reacts. It is true that the restorations of scale which requires the deplorable state of the royal apartments, the staircases and the adjacent rooms would force to modify the flow always more intense of the visits and would so risk to decrease the pecuniary inflows.