Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider
Sa vie son oeuvre

Chronologie/Chronology

Chronologie

Chronology

travailfinischaschinger

Portrait posthume du roi
Louis II en majesté,
par Gabriel Schachinger, 1887

Posthumous portrait of king
Ludwig II in majesty, by Gabriel Schachinger, on 1887


Chronologie du roi Louis II de Bavière  (1845-1886) 

1845 25 août, naissance à Nymphenburg du prince Louis.
1846 En mars, la nourrice de Louis meurt d’une fièvre méningée. Le bébé tombe à son tour gravement malade. Le 14 avril, la mère de la princesse Marie meurt à Berlin.
1847 Le 25 août, Louis fête son deuxième anniversaire sans ses parents, partis en Hesse.
1848 Abdication du roi Louis Ier. Maximilien, père de Louis, règne maintenant sous le titre de Maximilien II. Louis devient alors le prince héritier. Naissance d’Otto, frère cadet de Louis, le 27 avril .              
1849 Du 21 au 27 juin, voyage en Franconie de Maximilien et Marie. En automne, la famille royale se rend au château de Nymphenburg.
1850 Le roi Maximilien ordonne la construction de la villa de l’Ile des Roses. Le 28 août, création mondiale de l’opéra de Wagner, Lohengrin.
1851 Du 17 juin jusqu’à la mi juillet, Louis et Otto accompagnent leur père à Bayreuth. Le 28 octobre, le père de la reine Marie meurt à Berlin.
1852 Début des premiers cours pour le jeune Louis sous la direction de son professeur Michael Klass. Pour Noël, Louis reçoit de son grand-père une réplique de l’Arc de Triomphe de Munich sous forme de cubes de construction.
1853 Le 25 avril, Louis assiste pour la première fois à une représentation à l’opéra de Elise et Claude de Mercante. Son oncle Adalbert y participe en tant que voix de basse. A partir de cette année jusqu’en 1863, Louis se rend avec ses parents à la villa royale de Berchtesgaden.
1854 Le 24 avril, la duchesse Elisabeth en Bavière, dite Sissi, épouse à Vienne l’empereur François-Joseph. A partir du Ier mai, le comte Théodore Basselet de la Rosée remplace comme précepteur Sybille Meilhaus que Louis adorait.
1855 Le 25 août, Louis fête son dixième anniversaire et devient du même coup lieutenant. Premier examen d’études. Désormais, on lui enseignera les matières abordées au lycée.
1856 L’écrivain Paul Heyse fonde le mouvement littéraire du « Crocodile » auquel le roi Maximilien appartiendra.
1857 Découverte par Louis des écrits d’un « certain  » Richard Wagner, L’Oeuvre d’Art de l’Avenir.
1858 Le 18 février, première à Munich de Lohengrin à laquelle Louis n’a pas l’autorisation d’assister. Le 3 juin, premières notes de son journal intime.
1859 En hiver, Louis prend ses premières leçons de danse, d’escrime et de maniement des armes.
1860 Louis visite pour la première fois avec son père la « maisonnette royale » dans la vallée du Graswang et qui sera plus tard l’emplacement de Linderhof. En septembre, Louis lit La Musique de l’Avenir de Richard Wagner.
1861 Le 2 février, le prince héritier entend pour la première fois Lohengrin.
1862 En été, Louis passe son diplôme de fin d’étude (baccalauréat). Le 25 août, Il est fait chevalier de l’Ordre de Saint Hubert par son père. Louis en profite pour accroître le nombre de ses visites au théâtre. Il décide de se faire friser les cheveux. En hiver, Louis commence à assister à certains cours à l’université, notamment en français, physique/chimie, philosophie et science militaire.
1863 Rencontre entre Louis et Bismarck à Nymphenburg, en présence de la reine Marie, mère du prince héritier. Le 25 août, Louis fête sa majorité en famille à Hohenschwangau. 
1864 Le 10 mars, le roi Maximilien meurt après une courte et étrange maladie. Louis devient le roi Louis II de Bavière. Le 5 mai, le roi reçoit pour la première fois Richard Wagner à Munich au palais royal. Du 18 juin au 15 juillet, Louis fait sa première visite officielle aux souverains d’Europe à Bad Kissingen en Franconie. Il y rencontre le couple impérial russe et autrichien. Le 4 décembre, première du Vaisseau fantôme en présence du roi. 
1865 Le 10 juin, première de Tristan et Isolde à laquelle Louis assiste. Le 25 août, le roi Guillaume de Prusse rend visite au roi à Hohenschwangau pour son 20ème anniversaire. Le 21 octobre, premier voyage en Suisse sur les traces de Guillaume Tell. Le 10 décembre, exil de Wagner pour la Suisse. Échec du projet de théâtre sur les rives de l’Isar.
1866 En mai, efforts du roi et du gouvernement pour éloigner le risque de conflit avec la Prusse. Échec des négociations. Le 10 mai, Louis donne l’ordre de mobilisation. Du 22 au 24 mai, le roi rend visite à Wagner en Suisse à Triebschen. Le 27 mai, ouverture du Parlement avec un message de paix lu par le roi. Le 2 juillet, appel de Louis au peuple bavarois. Le 3 juillet, l’Autriche est défaite par la Prusse à Königgrätz. Le 22, fin des hostilités et signature du traité de paix. La Bavière devra à l’avenir s’allier à la Prusse. Du 10 novembre au 10 décembre, voyage du roi à travers la Franconie.
1867 Le 22 janvier, fiançailles de Louis avec Sophie Charlotte. Le 31 mai, le roi visite la Wartburg en Thuringe qui sera une source d’inspiration pour le futur château de Neuschwanstein. Le 20 juillet, Louis part pour la France afin de visiter l’Exposition Universelle. Rencontre avec le couple impérial français à Pierrefonds. Pendant ce temps, Sophie continue sa romance avec Edgar Hanfstaengl, photographe de la cour qu’elle a rencontré en janvier. Le 25 juillet, Louis achète à l’Exposition le pavillon mauresque qui se trouvera plus tard à Linderhof. Le 10 octobre, rupture des fiançailles.
1868 Le 29 février, mort du roi Louis Ier, grand-père du roi Louis II, à Nice. Le 12 avril, fondation par Louis de l’École Polytechnique de Munich. Le 21 juin, première des Maîtres Chanteurs de Nuremberg . Le 26 septembre, mariage de Sophie Charlotte avec le duc d’Alençon. Le 27 septembre, Louis donne une fête à  Berg en l’honneur de la tsarine de Russie.
1869 Le 5 septembre, pose de la première pierre du futur château de Neuschwanstein. Le 22 septembre, première de L’Or du Rhin, prologue à la Tétralogie wagnérienne. Le 18 décembre, le roi et sa mère, la reine Marie, fondent « l’Association des Femmes de Bavière », organisme de  charité.
1870 Début des travaux du futur Linderhof. Le 26 juin, première à Munich de La WalkyrieLe 16 juillet, signature de l’ordre de mobilisation contre la France. Le 19 juillet, la France déclare la guerre à la Prusse. Le 2 septembre, la France est défaite à Sedan et Napoléon III est fait prisonnier. Le 27 novembre, Bismarck envoie à Louis II une lettre dans laquelle il lui demande, au nom de tous les princes allemands, de soutenir le projet de conférer le titre d’empereur à  Guillaume Ier. Le 30 novembre, Louis écrit sa « lettre impériale » contraint et forcé à Guillaume de Prusse. Le même jour, le roi de Bavière envoie une circulaire à tous les princes allemands dans laquelle il leur demande de se fédérer autour de sa « proposition » de titre impérial.
1871 Le 18 janvier, proclamation de Guillaume Ier « empereur allemand » dans la Galerie des Glaces du château de Versailles. Louis II refusa de s’y rendre. Le 16 juillet, entrée des troupes victorieuses prussiennes à Munich menées par le prince héritier Frédéric Guillaume. Louis II, passant l’armée en revue à ses côtés, dira  » c’est ma première chevauchée de vassal ! » Le 24 septembre, Louis assiste aux représentations de la Passion à Oberammergau.
1872 Le 6 mai, première représentation privée au théâtre royal de Munich.
1873 Le 8 septembre, achat de l’île « Herrenwörth » qui sera plus tard le cadre du château de Herrenchiemsee, surnommé « Meicost Ettal » par Louis (anagramme du célèbre aphorisme de Louis XIV « l’Etat c’est Moi ! »)
1874 Du 21 au 28 août, second voyage en France. Première visite à Versailles. Le 12 octobre, conversion au catholicisme de la reine Marie qui était née protestante. Louis II se déclare contre le dogme de « l’Infaillibilité pontificale » et se met à dos les « Nouveaux catholiques ». 
1875 Du 24 au 27 août, troisième voyage en France, à Reims, où Louis visite la cathédrale du sacre des rois de France. Le destin frappe le prince Otto, frère du roi. Il est désormais gardé en permanence au château de Fürstenried, à proximité de Munich. Sa raison est gravement atteinte.
1876 Le 20 août, fondation par Louis du Maximilaneum, lieu d’instruction égalitaire aux frais de la Couronne. Du 5 au 31 août, premier festival de Bayreuth sous l’égide le Louis II. Le roi assiste personnellement aux premières de Siegfried et du Crépuscule des Dieux, ainsi qu’aux deux autres opéras qui constituent la Tétralogie.
1877 En août, achèvement de la Grotte de Vénus à Linderhof.
1878 Le 21 mai, pose de la première pierre du château de Herrenchiemsse. Linderhof est maintenant achevé. Le 6 octobre, Louis fonde la « station centrale bavaroise et royale de météorologie ».
1879 Le 27 juin, le roi rencontre le prince héritier d’Autriche Rodolphe sur l’Île des Roses, sur le lac de Starnberg.
1880 Le 3 mars, Louis donne une fête en l’honneur de Rodolphe dans le jardin d’hiver du palais royal de Munich. Le 5 mars , Johann von Lutz devient premier ministre de Bavière. En avril, l’acteur Josef Kainz joue à Munich au théâtre national de la Cour.
1881 Du 27 juin au 14 juillet, Louis part en compagnie de Kainz pour son troisième voyage en Suisse. Du 27 septembre au 8 octobre, comme chaque année jusqu’en 1885, Louis se rend à Herrenchiemsee. 
1882 Le 26 juillet, première de Parsifal à Bayreuth. Louis ne s’y rendra pas; il désire voir l’oeuvre à  Munich.
1883 Le 13 février, mort de Wagner à Venise.
1884 Obtention par le roi d’un prêt de 7,5 Millions de Marks pour alléger ses dettes privées.
1885 Le 7 décembre, Louis achète la ruine de Falkenstein pour y faire construire son quatrième château. Seules les canalisations d’eau purent y être amenées. Le gouvernement, par son attitude tour à tour volontairement négligente et intransigeante, favorise un nouvel accroissement des dettes du roi d’un montant d’environ 6 Millions de Marks.
1886 En mai, le roi écrit dans une lettre son intention, mûrie depuis le début des années 1880, de remanier son gouvernement et de le remplacer en juin par un Cabinet plus conservateur et surtout hostile à la Prusse. Le 8 juin, le docteur Gudden rédige un rapport sur la santé mentale du roi et le déclare incapable de gouverner. Le 10 juin, Luitpold proclame la déchéance de Louis II et instaure la Régence. En compagnie du comte Dürckheim, l’un de ses derniers fidèles, Louis rédige une contre-proclamation antidatée au 9 juin, où il démasque le coup d’état dont il est victime. Cet appel, le dernier, est bientôt intercepté et saisi. Le 11 juin, une deuxième commission d’aliénistes parvient à s’introduire à Neuschwanstein et à s’emparer par ruse du roi Louis II. Le 12 juin, à quatre heures du matin, Louis est emmené sous bonne garde au château de Berg. Le 13 juin, vers onze heures du soir, les corps du roi Louis II de Bavière et du docteur Gudden sont officiellement « retrouvés », sans vie. Le 19 juin, après avoir été autopsié et embaumé, Louis est enterré en grande pompe à Munich dans la crypte de l’église Saint Michel.

1 466 réponses à Chronologie/Chronology